PRÊTS POUR LA RENTRÉE - ORGANISATION, ÉCONOMIES, ZÉRO DÉCHET


Bientôt la fin des vacances ... 

Voilà, on est presque à la moitié du mois d'août et arrive le moment fatidique où il va falloir commencer à préparer la rentrée ... Si comme moi vous détestez ce moment synonyme de la fin des vacances, voilà 10 trucs et astuces pour être organisé, zen et (presque) zéro déchet ! 


LES FOURNITURES (PRESQUE ZÉRO DÉCHET) 


Petite main appliquée 

Chaque année en France ce sont 25 000 tonnes de fournitures non recyclables qui sont achetées à la rentrée… soit 2,5 fois le poids de la tour Eiffel ! Sans parler des polluants contenus dans certains feutres, correcteurs et autres fournitures que nos enfants respirent en classe. #çafaitrêver 
En suivant les 5 règles du « zéro déchet », on met facilement de l’ « R » dans ses fournitures, sa facture et sa poubelle. 

1 - Refuser ce dont on n’a pas besoin 

Les gadgets (les règles molles qui ne tracent plus droit au bout de quelques mois, les gommes super mignonnes qui n'effacent rien), les trucs pas pratiques (la trousse métallique  par exemple) et les choses inutiles, comme par exemple … les étiquettes ! Un feutre indélébile fait aussi bien l'affaire, coûte moins cher, fonctionne plusieurs années, ne se décolle pas et évite de gaspiller du plastique et du papier. En un mot : génial ! 

2 / 3 - Réduire et Remplacer 

Pas la peine d'acheter 20 tubes de colles et 15 cahiers si on sait qu'on n'en aura pas l’utilité! Chaque année, j’essaye d'adapter la liste fournie par l’école à l'utilisation que font mes enfants des fournitures. On peut toujours en racheter  plus tard en cas de pénurie. Pour ceux qui peuvent, il peut être judicieux de remplacer les cahiers par des classeurs qui s'adaptent à notre consommation de papier entre autres. J'ai également investi dans une agrafeuse sans agrafe (pour moi) et des petites pinces métalliques (à la place des dossiers cartonnés que j'utilise habituellement et qui s'usent rapidement). A la maison, on a remplacé les feutres par des crayons de couleur aquarelle (il suffit de mouiller le dessin pour avoir un effet aquarelle) et cette année à l'école, on va tester les feutres écologiques et rechargeables (j'ai remplacé ceux demandés sur la liste par une version de mon cru... on va voir si la maîtresse apprécie!). 

4 - Réutiliser 


Premier jour d'école il y a trois ans ... et toujours le même sac aujourd'hui ! 

A mon avis, c'est sur ce poste que l'on fait les plus grosses économies. Pour que ça fonctionne au mieux, j'essaye d'acheter durable et qualitatif. Souvent, plus l'objet est simple, plus il sera durable (taille crayon en métal tout bête, cahier cartonné, trousse  et cartables intemporels, etc.)
Mes enfants ont des sacs à dos (plus polyvalents que les cartables, on peut les utiliser pour tout) garantis 30 ans, donc même s'ils devaient s'user, nous pourrions les faire réparer sans frais supplémentaires. Et ce jusqu’à ce qu’ils aient terminé la fac ! D'ailleurs la trousse (Eastpak) de mon aîné appartenait à son père qui l'utilisait au collège. Elle est comme neuve et toujours tendance ! 
Cette année, j'ai aussi décidé de réutiliser le "cahier-facteur" de mon aîné. L'école nous demande d'acheter un cahier avec une très haute qualité de papier pour ... coller des circulaires dedans ! L'an dernier, seulement 10 pages ont été utilisées (sur les 96)! J'ai donc découpé proprement lesdites pages et le cahier est prêt pour une nouvelle année. Idem pour les crayons de couleurs, les chemises cartonnées, bref tout un tas de fournitures. A la maison, nous avons une box "brouillons" où l'on dépose toutes les feuilles imprimées d'un côté que l'on peut réutiliser pour dessiner ou autre. 
Réutiliser, c'est aussi vendre et acheter d'occasion : on donne une deuxième vie et on fait des économies (ressources et argent). D’ailleurs cette année, toutes les tenues de rentrée des enfants viennent de sites de seconde-main. (article prochainement !) 


5 - Recycler 

Pour les éléments que je dois racheter, (notamment les cahiers et les feuilles Canson), je privilégie les matières recyclées et recyclables. Souvent moins chères que leur équivalent non recyclé et pourtant aussi jolies, agréables, moins polluantes et fonctionnelles! 
Enfin, outre l’inévitable recyclage des fournitures papier, n’hésitez pas à déposer tous les ustensiles d’écriture dans les bornes dédiées Terracycle. 

Dernier conseil, limitez les choix de vos enfants pour la rentrée à quelques ustensiles et faites le reste des courses seul(e). Chez nous, ils n’ont que le modèle de leur sac et de leur trousse à choisir parmi une sélection pré-établie ; ça évite les frustrations, les caprices et les craquages inutiles ! 


UNE RENTRÉE ZEN & ORGANISÉE

Comme pour chaque période charnière de l'année, nous avons de petits rituels qui nous permettent à tous de rester zen tout en étant efficaces. Voici nos 5 astuces pour préparer la rentrée, sans gâcher la fin des vacances 

6 - Créer un tableau d’autonomie 

J’en ai parlé dans mon article précédent, mais plus les enfants sont autonomes plus la vie de famille est facilitée et agréable. Chacun sait ce qu’il a à faire, plus besoin de tout préparer pour tout le monde #chargementaleallégée, de répéter « brosse toi les dents », « va t’habiller » ou « range ta chambre » à longueur de journée. Nous utilisons un tableau magnétique avec des aimants à faire bouger toute la journée à chaque fois qu’une tâche est accomplie (ou la version papier en vacances, imprimable gratuit ici), mais libre à chacun d’utiliser une check-list ou autre. Petit truc en plus chez nous : les parents ont aussi une liste de choses à accomplir (avec des tâches comme faire 15 minutes de yoga, lire ou méditer) … je dois avouer qu’il est parfois difficile de savoir qui montre l’exemple à qui ! 
Vous n'avez pas encore essayé le tableau d'autonomie ? C'est le moment de le mettre en place, histoire que les bonnes habitudes soient déjà bien ancrées avant que la rentrée n'arrive ! 

7 - Jouer à réviser  




On n’apprend jamais mieux qu’en jouant ! Plutôt que de nous lancer dans les éternels cahiers de vacances (on en a quand même … trop dur de résister), nous « travaillons » en nous amusant. Entre le goûter des princesses avec ma fille de trois ans pour lequel nous avons rédigé des invitations (pour les peluches) sur lesquelles elle a écrit son nom pour signer, le comptage des fruits et légumes au marché ou les défis lego pour travailler la mémoire spatiale et la motricité fine de mon fils, chaque journée est mise à profit sans que les « révisions » ne soient une plaie pour les uns comme pour les autres, bien au contraire. Je n’hésite pas non plus à aborder des sujets parfois moins approfondis à l’école comme l’histoire, la géographie ou les arts. Plusieurs études ont démontré que plus on laisse un enfant « déconnecter », mieux il assimile les notions défaillantes lors du retour à l’école. 

8 - Répartir les tâches de la rentrée 


Fini les grasse-matinées ! 

Dès le début de l’été, je fais une liste des tâches que j’aurais à accomplir en vue de la rentrée : diverses inscriptions (sport, musique, etc), autorisations du médecin pour le sport, remettre des heures fixes pour le coucher, etc. et je me fixe un calendrier relax pour les accomplir. Ainsi je ne suis pas en stress lorsque la rentrée approche et cela me permet d’anticiper. Vous ne savez pas par où commencer ? Voici un petit tableau  (en anglais) avec tout ce qu'on peut faire pour préparer la rentrée. 


9 - Elaborer un rituel pour la rentrée 


A la rentrée 

Chez nous, il consiste à prendre une photo le jour de la rentrée (et la même à la fin de l’année). Cette année, j’ai décidé d’ajouter un petit questionnaire sur les goûts, les envies et les rêves de chacun des enfants, à comparer avec celui qu’on fera en fin d’année. Le rituel peut consister à aller au restaurant pour fêter le commencement de la nouvelle année scolaire voire à rater un des premiers jours d’école pour aller profiter des plages ou parcs d’attractions déserts ! 


La même en hiver ! 

10 - Profiter à fond des vacances

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, les vacances sont faites pour se relaxer et déconnecter ! Certes, il est important de préparer le retour à l’école, mais inutile de gâcher une partie des vacances en entourant de trop de pression la rentrée scolaire. Restons zen et profitons, le temps passe assez vite comme ça ! 







Vous pourriez aimer

0 commentaires

INSTRAGRAM