LESSIVE ZÉRO (DÉCHET) PRISE DE TÊTE !

Vous vous en doutez, notre buanderie a, elle aussi, subi un lifting zéro déchet. Je viens de terminer mon dernier bidon de lessive traditionnelle ( il m'en reste encore 6 d'assouplissant 🙈 ) et il a donc fallu en trouver une nouvelle. 




Je ne vous parlerai pas de la lessive au savon de Marseille maison qu'on retrouve partout - des blogs aux magazines - pour une simple et bonne raison : je ne l'aime pas ! Il faut réunir tous les ingrédients, la faire cuire, en préparer 5 litres à la fois si on ne veut pas en refaire chaque semaine et surtout elle a tendance (selon tous les avis que j'ai lus) à colmater (refaire un gros savon) dans le bidon, encrasser la machine et ne se dissout bien qu'à partir de 50°C à 60°C ... Si elle marche pour vous tant mieux, mais si comme moi vous n'aimez pas vous compliquer la vie, voici 3 solutions zéro déchet pour parents débordés / feignasses assumées / grands pressés / et tous les autres 😅. 


La lessive en bidon rechargeable Ecover 


On la trouve dans tous les magasins bio (des biocoop aux nouveaux supermarchés bio). Elle est vendue en bidon de 1,5L ( 8,63€ soit 5,75€ le litre) et de 5 L (26,30€ soit 5,26€ le litre) rechargeables. Lorsqu'elle est terminée, il suffit de ramener le bidon d'origine pour le remplir à la fontaine. Double intérêt : ça évite de jeter une bouteille en plastique et surtout, on descend à 4,61€ le litre. 

Utilisation : un ou deux bouchons dans le bac selon les besoins. Parfaite pour le linge délicat et les lavages dès 30°C. 

Les + :  

  • Elle est Cruelty-free (pas de tests sur les animaux).
  • L'emballage est en plastique recyclé et recyclable. 
  • Elle est adaptée au lavage des textiles délicats (soie, laine, vêtements fragiles) (label Apparel Care decerné par Woolmark).  
  • Elle lave bien et son odeur est discrète et agréable.
  • Elle est toute prête. 
Le - : 
  • il faut prendre l'habitude de ramener le bidon pour le recharger. 
  • le prix est un peu plus élevé que pour une lessive traditionnelle, mais bien en dessous des "pods" qui se dissolvent dans la machine. 

La lessive en poudre maison - type Vanish oxi-action (la boîte rose)


La recette : on mélange 2 kg de bicarbonate avec 1 kg de percabonate de soude*. Voilà. Oui, c'est tout! Il est possible de rajouter quelques gouttes d'huile essentielles (tea tree, citron, lavande) selon les goûts et l'effet recherché (désinfectant, antifongique, etc.) Pour la fabriquer, j'achète les gros conditionnement de la marque La Droguerie Ecologique - la traçabilité des produits est garantie, leur impact carbone est limité et ils sont vendus dans des sachets en kraft entièrement recyclables. 

Utilisation : Mettre une cuillère à soupe du mélange pour le linge coloré à partir de 40°C, deux cuillères pour le blanc à 60°C. En cas d'eau dure, ajouter un verre de vinaigre blanc dans le bac (aucune odeur sur le linge). 

Les + : 
  • recette simplissime
  • coût moindre (environ 4€ le kilo, contre 7,53€ pour du Vanish)
  • zéro déchet, zéro pollution
  • excellent effet détachant
Les - : 
  • pas adaptée pour le linge délicat 
* Point culture : le percabonate de soude 
Appelé aussi eau oxygénée solide, le percarbonate de sodium de formule 2Na2CO3. 3H2O2 est fabriqué à base de carbonate de sodium (cristaux de soude) additionné de peroxyde d’hydrogène (appelé eau oxygénée). Les constituants de ces produits sont issus de matières premières naturelles communes (sel, eau, craie). Une fois dissous dans l’eau, il se décompose en :

– carbonate de sodium ou cristaux de soude, agent de surface tensioactif.
– peroxyde d’hydrogène, blanchissant à base d’oxygène.
Ce produit ne contient ni chlore, ni phosphate si préjudiciables à nos rivières. Non bio-accumulable, son impact sur l’environnement est réduit. Excellent blanchissant utilisé dans de nombreuses lessives du marché, le percarbonate délivre de l’oxygène et agit comme détachant pour dissoudre rapidement et entièrement toutes sortes de taches tenaces telles que le thé, le café, le vin rouge, l’herbe, les taches de fruits, de transpiration ou bien encore de sang… Le percarbonate est idéal pour préserver de façon naturelle la blancheur de votre linge même après de nombreux lavages, car il évite la grisaille due au calcaire. (Extrait du site La Droguerie Ecologique). 

Les "pods" fait maison 



La recette : avec le kit lessive de la marque Mas du Roseau. Peser 200g de flocons et ajouter 2L d'eau bouillante. Laisser poser au moins 3h. Démouler la lessive qui aura pris une consistance gélantineuse (type flan) et découper en cubes (grosso modo de la taille de glaçons). 
Facultatif : avant la phase de repos, on peut verser le liquide dans des moules dédiés (type savonnerie). 


Utilisation : mettre un ou deux "glaçons de lessive" au milieu du linge et lancer la machine. Fonctionne dès 30°C. 

Les + : 

  • recette ultra simple et rapide
  • adaptée à tous les types de linge
  • lave bien
Les - : 
  • perd son odeur divine au lavage (ou alors je n'en mets pas assez ?)
  • difficile à trouver (le kit n'est plus en vente sur le site Mas du Roseau, j'ai trouvé le mien dans une boutique de savons) 
  • la composition est la même que pour une lessive traditionnelle (donc pas green) 

Le détachant et l'assouplissant

J'ai remplacé mon k2r par un savon détachant en pain (le mien c'est le Savon Tout Net de la marque Les tendances d'Emma). On frotte la tache, on laisse poser 15 minutes et, soit on lave, soit on met en machine. Je le trouve vraiment efficace. Il est parfait pour voyager et dépanne bien quand on n'a pas de machine à laver à portée de main. 
Il y a également la possibilité de laisser tremper le linge très sale dans une bassine d'eau très chaude additionnée de deux cuillères à soupe de percabonate de soude avant de le mettre en machine. 

Comme vous pouvez le voir sur les photos, il me reste 6 bidons de Soupline... Que j'ai remplacés depuis longtemps par du vinaigre blanc. Pour ne pas gaspiller, j'en utilise une machine sur deux, mais je pense qu'il me faudra une vie pour les terminer ! Le vinaigre est super efficace, en plus il évite d'encrasser la machine et ne laisse pas d'odeur. Comme précédemment, vous pouvez lui additionner quelques gouttes d'huiles essentielles (les mêmes que celles de votre lessive, sinon bonjour le cocktail !).  


La lessive gélatineuse en train de prendre - derrière le vinaigre et l'assouplissant - le pain de savon marron est le détachant 

J'espère que cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager et à le liker ! Sur ce, je vous laisse, j'ai une lessive à faire 😅

Vous pourriez aimer

0 commentaires

INSTRAGRAM