LES 5 RÈGLES DU ZÉRO DÉCHET - PARTIE 5 REVENDIQUER


Une fois n'est pas coutume, vous allez avoir droit à des photos de moi aujourd'hui... Devant le plateau de l'émission Midi en France où je parle de mon expérience Zéro Déchet (émission du 9 novembre 2016, France 3)

Si vous lisez régulièrement ce blog ou que vous vous intéressez à la réduction de vos poubelles, vous savez sans doute que Béa Johnson a théorisé 5 règles pour parvenir à éliminer un maximum de déchets. Vous pouvez retrouver les 4 premières en détail sur ce blog (cliquer sur le mot pour accéder à l'article) : 


La 5ème règle est officiellement Composter (Rot en anglais, comme ça chaque règle commence par R ). Mais pour moi, composter et recycler sont à mettre sur le même plan, je ne fais pas vraiment de hiérarchie entre les deux. Alors sur ce point, je rejoins la Famille Zéro Déchet, la 5ème règle du zéro déchet devrait être

REVENDIQUER 
(et en plus ça commence aussi par un R) 

Alors non, je ne vois pas le fait de revendiquer comme participer à des manifestations plus ou moins vindicatives, pancartes et fourches à la main (cette méthode est sans doute efficace et appropriée face à certaines situations, mais ce n'est pas trop mon style!). Pour moi, il y a plusieurs façons de "revendiquer"

Montrer l'exemple 

Le simple fait d'avoir commencé à utiliser mes propres emballages chez mes commerçants a eu un effet boule de neige et plusieurs autres personnes de la ville se sont mises à faire exactement pareil. Je ne les connais pas (je ne les ai jamais vues et je ne sais même pas qui elles sont!) mais à chaque fois que je vais chez le boucher, il me fais un update sur le nombre de nouvelles personnes à avoir pris le pli :)

Parler de notre expérience

C'est ce que je fais chaque semaine, à la fois sur ce blog ou, par exemple, lorsque j'explique aux hôtesses de caisse pourquoi je refuse tous les emballages. La plupart du temps, les gens sont très intéressés et posent plein de questions. Même s'ils ne sautent pas le pas comme notre famille, ils savent que des alternatives existent. Et quand je les recroise, ils sont toujours enthousiastes à l'idée de me raconter qu'ils ont pensé à moi (haha) en refusant un sac plastique ou en réutilisant un objet. (NB : je suis passée dans l'émission Midi en France du 9 novembre sur France 3 et j'y parle de mon expérience zéro déchet!) 

Soutenir les entreprises qui proposent des alternatives 

Outre les petits commerces et les magasins de vrac, on peut - entre autres - acheter français, local, de saison, choisir une femme de ménage qui utilise des produits naturels et des chiffons réutilisables, aller dans un pressing qui accepte/utilise les housses en tissu, aller dans des piscines municipales naturelles ou encore, choisir des restaurants qui proposent d'emporter les restes / d'utiliser de vrais couverts. Certes, toutes ces options ne sont pas accessibles partout, mais on peut tous soutenir au moins une entreprise / initiative. 

Proposer des solutions 

Quand une situation me déplait (publicité intempestive) ou que je souhaite un changement (pas de plastique ou de polystyrène dans les colis par exemple), je n'hésite pas à envoyer une lettre ou un mail à la marque responsable pour que les choses évoluent. Et ça marche ! (Sauf pour cette marque de prêt-à-porter enfant à laquelle j'ai beau me désabonner et qui continue à m'envoyer ses catalogues...) 

Chacune de ces actions permet d'éviter des déchets inutiles : elles ont permis d'éviter l'utilisation de dizaines de sacs et d'emballages, de créer de la demande pour des alternatives, d'encourager celles qui existent déjà et de changer des façons de faire (un site sur lequel je commande souvent cale désormais mes colis avec du papier naturel (comme du carton très souple) entièrement compostable ou recyclable en lieu et place du papier bulle qu'ils utilisaient précédemment). 


Pour aller encore plus loin et parce que l'union fait la force, j'ai créé l'association Demain pour Saint-Quentin. On a choisi le nom en référence au film Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent. Cette association a pour but d'informer, d'agir et de promouvoir des actions en faveur d'un mode de vie plus éco-responsable. On déborde d'idées, ça va d'initiatives zéro déchet à la création de jardins partagés type "Incroyables comestibles" en passant -pourquoi pas! - par la création d'une monnaie locale qu'on appelerait sobrement la biloute pour redynamiser l'économie de la ville... Si vous êtes Saint-Quentinois et que vous êtes intéressés, que vous avez des idées, que vous voulez adhérer (j'ai mis les frais d'adhésion au minimum syndical, 1€) vous pouvez m'envoyer un message sur l'adresse demainsq(at)yahoo.com On fera une réunion très prochainement pour mettre tout ça à plat et ... choisir nos combats ! ;) 





En bonus, voici le replay de l'émission Midi en France où nous sommes passés ce matin. Notre reportage commence à 44'30. Bon visionnage ! :)  Et désolée pour la pub !!!


Vous pourriez aimer

0 commentaires

INSTRAGRAM