SIMPLY SEUBE X BABY PROOF

Cette semaine, j'ai rédigé un article pour le blog lifestyle des mamans branchées Baby Proof

"Depuis que j’ai commencé mon année sans shopping, je suis plus sensible à notre façon de consommer, ou de moins consommer plutôt! Je me suis donc tout naturellement penchée vers le mode de vie zéro déchets! Je ne dit pas que je souhaite relever ce défi, je ne me sens pas encore prête, mais j’ai envie en 2017 de tenter de consommer mieux et moins polluant!
Je pensais avant que les minis actions ne servaient à rien (à quoi bon ramasser un papier dans la rue?)…. Et puis je me suis dit que chaque petit pas servirait d’exemple à Sacha : non ce n’est pas normal qu’il y ait des déchets par terre, oui on peut demander à avoir du jambon dans un tup pour éviter l’emballage non recyclable.
Alors voici quelques conseils de deux excellentes mamans zéro déchets! Même si on ne suit qu’un seul de leurs conseils, c’est déjà ça !"
*Romy* @zerowastefrenchie / Simply Seube 
Je m’appelle Romy, je suis mariée avec un dentiste et l’heureuse maman d’un petit garçon de 4 ans et d’une petite fille de 20 mois. Il y a un an, nous vivions encore tous les quatre dans un très joli petit appartement avec vue sur les toits. Notre bonheur aurait été parfait si je n’avais pas eu l’impression de passer mes journées … à descendre les poubelles ! Alors quand j’ai suis tombée sur le livre de Béa Johnson Zéro déchet chez mon libraireil n’a pas fallu beaucoup d’arguments pour me convaincre de l’acheter ! Cette lecture m’a fait l’effet d’un électrochoc : j’ai commencé le livre en pensant trouver des astuces qui m’aiderait à moins descendre les poubelles (fainéante que je suis) pour très vite réaliser qu’au fond j’étais complètement coupée de la réalité et des conséquences de mes choix. En fait, je crois que je n’avais jamais pris conscience que même si mes poubelles disparaissent du trottoir, elles continuent d’exister (et de polluer!) un peu plus loin. 


Après réflexion en famille, nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure Zéro Déchet ! But du jeu : réduire au maximum les déchets que nous produisons. Comment sommes-nous parvenus (pour le moment!) à 1 seule poubelle de 20 litres par mois pour 4 (couches incluses!!) ? 


D’abord, nous éliminons les déchets potentiels en amont : on Refuse tout ce qui est inutile (comme les objets promotionnels) et on a Réduit ce que nous possédons déjà (par exemple, nous avions trois services de couverts qui ne servaient jamais ). 
Ensuite, nous consommons de la manière la plus responsable possible. Des sacs pour faire les courses aux lingettes lavables pour le ménage en passant par les mouchoirs en tissu, on réutilise au maximum ! C’est un bon moyen d’éviter la consommation inutile, d’atténuer l’épuisement des ressources et de préserver la planète.
Enfin, nous Recyclons et compostons au maximum. 
Après toutes ces étapes, il ne reste plus grand-chose dans notre poubelle : beaucoup de couches (je ne suis pas encore passée aux lavables!), quelques emballages de bonbons rapportés de l’école, les tickets de caisse qui ne sont pas recyclables, les arêtes / os qui ne peuvent pas être mis au compost et quelques autres déchets ponctuels. C’est déjà pas mal, mais on ne compte pas en rester là ! 

Avec deux enfants en bas âge, limiter ses déchets peut sembler mission impossible ! Voici mes trois conseils pour adopter l’attitude zéro déchet avec des tout-petits : 

1 – Utiliser des lingettes lavables 
Comme je regrette de n’avoir pas découvert les lingettes lavables pour mon premier ! Elles sont pratiques, hyper douces, multi-tâches, faciles à laver et super économiques. Deux formes :  un carré tout simple et petit gant de toilette (pour vous savez quoi 😉 !). Au quotidien, j’en ai trois ou quatre dans une petite poche de mon sac à langer. Une fois utilisées, elles finissent dans une petite trousse isotherme en attendant de passer à la machine de retour à la maison. C’est un (swap) changement facile à réaliser par toutes les mamans, bon pour la planète, pour les fesses de bébé (plus d’érythèmes depuis qu’on est passé aux lingettes en coton oeko-tex !!) et pour le porte-monnaie. 
 Trouver des lingettes? Filez voir sur le site Les Tendances d’Emma!

2 – Chacun sa gourde 
Plutôt que d’utiliser systématiquement des bouteilles en plastique (dont le recyclage est tout de même gourmand en énergie, ressources naturelles, coûteux et polluant) nous avons adopté la gourde. Chacun a choisi la sienne, il y en a pour tous les goûts ! Nos gourdes nous accompagnent partout (école, voiture, balades…) sans jamais se renverser grâce au « bouchon sport » qui facilite leur utilisation, même par les plus jeunes ! En plus d’être éco-responsable, c’est un choix économique : nous ne payons plus l’emballage, seulement l’eau que l’on boit (et la plupart des restaurateurs auxquels nous avons demandé un peu d’eau nous les ont remplies gracieusement!). La marque que nous avons choisie est garantie à vie : en cas de casse, nos gourdes seront réparées ou échangées (et recyclées) gratuitement. Qui dit mieux ? 
 Trouver une gourde? Filez voir sur le site Sans-bpa!


Vers l'infini et au-delà ... du zéro déchet ;)

3 – Impliquer les enfants
Dès le début de notre démarche, nous avons choisi d’impliquer nos enfants. Au travers de lectures, d’explications et de recherches conjointes, Isaac (3 ans et demi à ce moment-là) a très bien compris les enjeux du zéro déchet. Et très vite, il s’est pris au jeu : il refuse de lui-même les emballages superflus,  il nous a surpris plus d’une fois en ramassant spontanément les déchets dans la rue (tout en pestant à l’égard des « gros dégoûtants » responsables!) et il sait parfaitement reconnaître les aliments qui peuvent aller au compost ou pas ! Quand les enfants sont impliqués et se sentent concernés, le zéro déchet devient encore plus facile : on joue à traquer le plastique caché, on réfléchit ensemble à des alternatives et on met en place des solutions (par exemple, maintenant nos sucettes sont faites maison (en moins de 5 minutes, bien meilleures et carrément plus saines que celles du commerce !!)). 

Pour retrouver l'intégralité de l'article et les conseils d'une autre maman zéro déchet Camille @lillacam, rendez-vous sur BabyProof :)

Vous pourriez aimer

0 commentaires

INSTRAGRAM