UN ANNIVERSAIRE (PRESQUE) ZERO DECHET





Hannah a fêté ses 1 an le 21 avril. Pour l'occasion, j'ai évidemment organisé une petite fête. Mais cette année, elle devait générer le moins de déchet possible, voire pas du tout ! Voici mes conseils pour les trois grands pôles générateurs de déchet pour les anniversaires : 


La décoration

J'adore les buffets super bien décorés où tout est assorti. Pour l'occasion, j'ai vu les choses en moins grand qu'à l'accoutumée et je me suis tournée vers des solutions réutilisables. 


Les ballons : j'avais acheté ces ballons Meri Meri il y a plusieurs mois en vue de l'anniversaire d'Hannah et je ne regrette pas!! Ils sont vendus dans un kit qui permet de les remplir avec les confettis de notre choix et se ferment avec un petit clip (voir ci-dessous), ce qui les rend réutilisables à l'infini (enfin, jusqu'à ce qu'ils explosent). 


Ils sont fournis avec de la ficelle, de petits autocollants pour décorer la ficelle et des confettis de toutes les couleurs (j'en ai sélectionné seulement quelques unes). Pour les gonfler, je conseille d'utiliser une pompe (pour éviter d'envoyer de la salive dedans ce qui provoque une légère décoloration des confettis... ) mais ça marche très bien sans! 


Pour les faire "voler", hors de question d'acheter de l'helium (bonbonne non recyclable/réutilisable + matière fossile non renouvelable). J'ai donc utilisé de la ficelle blanche fine, un peu de patafix pour la fixer au plafond sans risque d'abimer la peinture et avec un peu de scotch pour une meilleure tenue sur le ballon. Et voilà!

Le reste du décor : il se compose d'éléments empruntés un peu partout dans la cuisine : assiettes, bocaux, pailles (!?)*... Mais on peut élargir à toute la maison selon le thème choisi : playmobil, super héros et autres princesses pourront composer un joli décor sans avoir besoin d'être imprimés sur des assiettes en carton / sachets / etc qu'on jettera à la poubelle après quelques heures d'utilisation... 

Avec mes enfants, j'utilise la même vaisselle et les mêmes couverts que pour nous. Certes, on n'est pas à l'abri d'un accident, mais ils font attention. Nous avons donc servi le gâteau dans nos assiettes à dessert, qui sont d'ailleurs bien plus stables pour manger que les assiettes en carton. Et plus élégantes aussi :). 


La nourriture


Ici, le zéro déchet est facile à atteindre : il suffit de faire soi-même! Pour l'occasion j'ai testé un raw cake (gâteau entièrement cru - fraise, framboise, myrtille) (pas très beau, mais SUPER bon!). J'ai également commandé quelques macarons chez le pâtissier (il suffit d'amener son contenant pour les récupérer). 
Il me restait encore des éclairs Picard dans le congélateur et des mini plaques de chocolat Ömbar que nous avons terminées pour l'occasion (nous venions de nous lancer dans le zéro déchet à ce moment là). 


J'ai aussi réalisé des sablés imprimés que les invités pouvaient ramener chez eux... Bien plus sains et moi générateurs de déchet que le traditionnel sachet de bonbons. 
Pour les boissons, j'ai pressé du jus frais à la centrifugeuse. 


Les cadeaux


Pour Hannah, qui a hérité des jouets de son grand-frère, nous avons choisi quelques livres, de petites poupées gigognes design en bois peintes à la main et des habits. Comme elle est vraiment petite, nous n'avons pas emballé les cadeaux. Cependant, nous avons déjà adopté plusieurs solutions qui évitent d'utiliser du papier cadeau (qu'on achète sachant qu'on va le déchirer et le mettre à la poubelle après quelques heures d'utilisation... Encore une habitude dont je n'avais jamais mesuré l'impact (déforestation, pollution pour fabriquer et recycler (quand c'est possible!) ledit papier cadeau)). 


Pour emballer, deux techniques : 



Le furoshiki, un art japonais qui consiste à emballer le présent dans un joli tissu avec un pliage adapté à l'objet. Bon, mon tissu n'est pas très coloré, mais il fait le job! De jolis furoshiki sont en vente chez Lush pour les flemmards (comme moi) qui n'ont pas envie de les fabriquer eux-mêmes. Pour en savoir plus sur les différentes techniques de pliage, c'est ici. Il y a des versions avec des noeuds qui ont un rendu très joli!




Deuxième technique, la récup' : vieille enveloppe kraft, restes de papier, magazines, tout est bon ! Ici, avec un peu de masking tape et un vieux bout de ruban, j'ai fait ce petit sac cadeau en suivant ce tutoriel. Y a plus qu'à le personnaliser! 



Conclusion 

Un anniversaire zéro déchet pour un enfant ? C'est possible ! Ce jour-là, nous n'avons jeté que l'emballage des aliments qui restaient dans nos placards (les éclairs (socle et film plastique non recyclables) et nous avons recyclé la boite en carton et le papier autour des chocolats. Sans ça, nous aurions atteint le zéro déchet!

Au-delà de ces aspects techniques, nous avons passé une excellente journée, de la préparation à la dégustation. Les enfants ont adoré participer à l'élaboration de cette petite fête (bon Hannah a surtout goûté, mais Isaac a fait plein de suggestions pour trouver des éléments de décor). 

On recommence dans 6 mois, avec un nouveau thème pour l'anniversaire d'Isaac ! Et cette fois, objectif ZERO déchet ;) 






* Les pailles sont l'antithèse même du zéro déchet... on les utilise quelques secondes à peine ; elles ne sont ni biodégradables, ni recyclables. Dire que toutes les pailles que nous avons utilisées existent toujours quelque part et qu'elles nous survivrons... 
Du coup les miennes servent de touche de couleur pour la déco, mais je ne sais pas vraiment quoi en faire... Des idées ? 
Pour en savoir plus sur la pollution liée aux pailles : http://www.diveplanit.com/2015/10/plastic-pollution-and-why-straws-seriously-suck/




Vous pourriez aimer

4 commentaires

  1. Bravo pour ce bel anniversaire! Les sablés faits maisons et personnalisés donnent envie :) Les enfants ont dû se régaler. Bon courage pour la suite de votre démarche, trouver les bons commerçants et changer les habitudes, c'est un véritable défi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce gentil commentaire! Certes, c'est un défi, mais quelle satisfaction de voir les changements s'opérer dans nos vies et l'influence positive que l'on peut avoir autour de soi!

      Supprimer
  2. Je découvre votre blog, qui me plait beaucoup :D
    Je voulais juste vous préciser que les pailles, jetables normalement, se réutilisent très bien : ma mère n'en a jamais acheté, donc les notres sont dépareillées, mais elles supportent très bien un passage au lave vaisselle, ou un lavage à la main si vous avez peur. Elles s'useront certes au bout d'un moment, mais la durée de vie sera déjà augmentée ^^
    Et sinon, il existe des pailles en inox, elles 100% réutilisables :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :) J'ai acheté des pailles en verre, garanties à vie, mais je vais mettre en pratique votre astuce et laver celles en plastique au lave-vaisselle! Merci du conseil :D

      Supprimer

INSTRAGRAM