10 MOYENS D'OCCUPER LES ENFANTS ZERO BUDGET, ZERO DECHET - PARTIE 1


LA SUITE ICI

Si vous êtes parents, vous savez qu'il arrive forcément un moment où :
- aucun jouet ne trouve plus grâce aux yeux de vos enfants
- il pleut des cordes / fait trop chaud / froid pour sortir
- ils ont déjà regardé un (trois) film
- ils ont lu TOUS les livres (selon eux)
- ils n'ont pas envie de dessiner, ni de faire quoi que ce soit en fait
- vous n'avez prévu aucune activité (type peinture, pâte à modeler, collage...)

Bref, ce moment où l'on doit faire preuve d'imagination et de créativité pour les occuper. Voici 10 idées qui ne nécessitent aucun matériel particulier (juste ce qu'il y a à la maison) et qui fonctionnent super bien chez nous (peut être même un peu trop, ils réclament ces jeux tous les jours!)

Pour chaque activité, j'indique le matériel et les variantes par tranches d'âge. Voici 5 premiers jeux zéro matériel, zéro déchet, zéro budget, la suite dans un prochain post :)


Cherche et trouve


Matériel : - du riz ou autres petites graines (lentilles, sésame, semoule...)
                 - un plat à gratin ou des bocaux type Le parfait 
                 - des Playmobils et leurs accessoires (ou autres jouets assez petits mais pas trop)
                 - papier et stylo

Pour les tout-petits
Le simple fait de pouvoir jouer avec le riz ou les lentilles est un véritable plaisir. Néanmoins, Hannah (14 mois) aime bien que je cache des personnages Playmobil pour avoir le plaisir de fouiller et le trouver juste après. 
Attention avec les enfants en bas âge, ils en mettent partout (donc prévoir une zone et une tenue appropriées) et surtout on reste constamment à côté pour éviter qu'ils n'avalent des graines (et s'étouffent avec).

Pour les moyens  
Sur une feuille, décalquer ou redessiner les éléments cachés. Nous avons choisi les armes des chevaliers (Isaac étant dans sa période chevalier, ça lui a permis de travailler le vocabulaire). J'ai écrit le nom des objets en cursive sous chaque dessin. Après plusieurs rounds, une fois qu'il était familier avec les noms des objets, j'ai caché les dessins pour plus de difficulté. Et quand il en a eu marre de jouer à chercher, il s'amuse simplement dans le riz avec les Playmobils. Ca marche aussi très bien! 

Pour les grands 
Dans des bocaux remplis de légumes secs et céréales, j'ai caché des petits papiers sur lesquels étaient rédigées des énigmes. Les yeux bandés, les enfants devaient plonger la main dans les pots pour retrouver leurs papiers, avant de résoudre les devinettes. Il est possible d'octroyer une récompense au plus rapide ou à celui qui a trouvé les réponses correctes, mais j'avais décidé de ne pas le faire, considérant que l'amusement général en pâtirait et que le simple plaisir de jouer et de s'entraider se suffit à lui-même. 


Le panier à merveilles 

Bébé La Touffe, captivée par un panier sur le thème couleur argent.

Matériel : - un petit panier, sac en tissu, récipient pas trop fragile
                 - tout ce qu'il y a dans la maison!

Pour les tout-petits 
Voici une activité directement issue de la pédagogie Montessori que j'ai pratiquée avec mes deux enfants et qu'ils adorent. Il suffit de choisir un thème (par exemple, bois, métal, jaune, bleu, doux, piquant) et de collecter dans la maison quelques objets (6 ou 7) en rapport avec le thème. Par exemple, pour un panier sur le thème couleur argent j'ai mis un emporte-pièce et un fouet en inox, une boule miroir, une petite cuillère en argent, du bolduc argenté... On présente le panier à l'enfant qui se fait un plaisir de découvrir les différentes choses qui le composent en touchant, regardant, goûtant... On change le panier dès qu'ils s'en lassent. Bébés, mes enfants étaient capables de rester 30 à 45 minutes complètement absorbés par leur panier. Les mamans comprendront à quel point c'est miraculeux ;) 

Pour les moyens  
Nous avons la boîte des couleurs Montessori, mais il est tout à fait possible de jouer à cette variante avec des feutres ou des crayons de couleurs à la place. On aligne les différents éléments (palettes, feutres, etc.) et l'enfant doit trouver dans la maison un objet pour chaque couleur. Au départ, il a le droit d'emmener avec lui la plaquette (le feutre, etc.) pour s'aider, puis à mesure que le jeu progresse, il doit retenir la couleur et trouver un objet de mémoire. 

Pour les grands  
Idem que précédemment, sauf que cette fois on joue avec l'alphabet. L'enfant doit trouver un objet qui commence par chaque lettre choisie. Pour les plus rares, on peux choisir un objet contenant la lettre.  



Le grand carton 


J'ai la même photo avec Bibou mais impossible de la retrouver. Crédit Zegag.fr
Matériel : - un grand carton 
                 - des crayons, des coussins, des jouets


Pour les tout-petits 
On retourne le carton et on fait une petite cabane. Et on joue à coucou - caché...  Et si jamais vous avez de la chance, ils peuvent même se mettre à jouer tous seuls à rentrer et sortir des objets de la cabane. Mais chez nous, cet évènement est aussi rare que le passage d'une comète. 

Pour les moyens  
On met l'enfant dans le carton, on lui donne des crayons et on laisse faire. Génial. 

Pour les grands  
On étudie un peu le street-art, on repère les différents styles, les différentes techniques et on les laisse créer leur fresque.   


Ouvrir les boîtes/cadenas

Captivé par ses boîtes...


Matériel : - boîtes avec différents systèmes d'ouverture 
                 - des cadenas ( ou des bouteilles toutes différentes )

Pour les tout-petits 
Encore une activité inspirée de la pédagogie Montessori. On présente quelques boites assez faciles à ouvrir (mais avec des systèmes différents). Les petits aiment particulièrement que l'on cache quelque chose dedans (Playmobil pour changer). Au fur et à mesure, on corse la difficulté en ajoutant de nouvelles boîtes plus difficiles à ouvrir. 

Pour les moyens 
Isaac aime toujours autant la version pour les petits, mais on a augmenté la difficulté avec des cadenas. Ils servent à emprisonner les jambes des Playmobils (encore eux!) et il peut se concentrer pendant une bonne vingtaine de minutes pour insérer la petite clef dans la serrure et libérer le prisonnier. 

Pour les grands  
Plusieurs cadenas dont les clefs sont mélangées. Il faut retrouver et ouvrir le plus rapidement possible chacun d'entre eux. Là non plus, pas de récompense mais un "hall of fame" des records à battre. :)

Si on n'a pas de cadenas, on peut jouer avec des bouteilles différentes à retrouver et visser leur bouchon le plus rapidement possible. 


Bowling en folie 

Notre bowling formé par deux transats avec ... Hannah comme cible volontaire ;)



Matériel : - une balle, un ballon, une bille, bref un truc qui roule!

                 - quelque chose à faire tomber (chez nous, des vous-savez-quoi) (en gros, des playmobils!)  

Pour les tout-petits
Assis par terre, on pousse la balle pour faire tomber les obstacles. 

Pour les moyens 
On peut augmenter la difficulté en rajoutant des obstacles (oreiller par exemple), en changeant de terrain (on a joué sur les transats de la terrasse). Ce qui est intéressant est de laisser l'enfant faire ses premières expériences de physique et trouver seul les solutions pour parvenir à son but. Par exemple, le transat avait un creux qui cassait l'élan de la balle ; après plusieurs essais, j'ai demandé à Isaac ce qui l'empêchait de réussir à renverser les bonshommes. Il a réfléchi et m'a répondu que c'était le trou du fauteuil. Je lui ai alors demandé comment il pourrait faire pour palier à cette difficulté. Il est parti dans la maison et il est revenu avec un livre qu'il a calé dans le creux. Face à plusieurs échecs, il peut être utile d'aiguiller l'enfant avec des questions comme "est-ce que tu penses que cette solution peut fonctionner?" ou "qu'est-ce qu'il va se passer si on fait ceci ou cela?" Ils apprennent à trouver la solution par eux-mêmes et  à utiliser leur créativité pour se sortir de situations qui leur posent problème. Et très vite, ils n'auront même plus besoin de vous pour le faire !

Pour les grands 
Idem que précédemment, mais avec des défis plus compliqués comme lancer la balle avec une catapulte maison, la faire arriver dans une zone restreinte, la faire zigzaguer, en somme votre imagination (et celle de vos enfants) est la limite ! 



Et vous, vous faites quoi pour occuper vos enfants avec rien? 


La suite au prochain épisode !
  






Vous pourriez aimer

4 commentaires

  1. Merci pour toutes ces chouettes idée Romy, j'adore !!!

    RépondreSupprimer
  2. J ai aussi beaucoup utilisé la boite a merveilles pour les tout petits :succès assuré !
    Chez nous on aime observer les petites bêtes dans la nature, elever des escargots les jours de pluie, sauter dans les flaques pecher des tetards, faire des feux et construire des cabanes. Le gros cartons les occupent longtemps aussi

    RépondreSupprimer
  3. - 2 saladiers (1vide, 1 rempli de noix, noisettes..)
    - 1 cuillère à salade
    Vive le transvasement!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Des idées top ! Vivement le prochain week end pluvieux

    RépondreSupprimer

INSTRAGRAM