LES CINQ RÈGLES DU ZERO DÉCHET - PARTIE 4 RECYCLER

Les deux dernières règles du zéro déchet concernent le traitement des déchets. Aujourd'hui, on aborde le 


Recyclage


Retrouvez notre grand test de la machine à gagner des sous recycler en fin d'article!


Hier à la boulangerie, lorsque j'ai présenté mes sacs en tissu à la vendeuse, elle m'a gratifié d'un "dites donc, vous recyclez tout vous!". Faux! En fait, j'essaye de recycler le moins possible! Surpris? Allez, de petites explications s'imposent. 

A l'origine, recycler c'est une très belle idée : faire d'un déchet une nouvelle ressource. On désengorge les décharges et on préserve la planète, que du positif en somme. Le problème c'est que la réalité est loin d'être aussi rose que ce que l'on veut bien nous faire croire... 

  • - A l'exception du verre et de l'aluminium, tous les éléments que nous envoyons au tri sont recyclables un nombre limités de fois : le papier (6 à 8 fois) et le plastique est réutilisé... 1 seule fois! (deux s'il est mélangé avec de la matière première neuve). 
  • - Le recyclage est énergivore et polluant : même pour le verre et l'aluminium qui sont recyclables à l'infini, le bilan n'est pas fameux (consommation d'eau, d'énergie, rejet de produits chimiques et de CO2...)
  • - Le recyclage n'est adapté qu'à un nombre limité de produits... qui varie selon le lieu où vous habitez ! 
  • - En France, seulement 20% des déchets ménagers sont recyclables. Si l'on se base sur la consommation annuelle en recyclables des français, 66% du papier-carton, 55 % du verre et seulement 7% du plastique sont véritablement recyclés. Le reste finit - dans le meilleur des cas - à la décharge ou à l'incinérateur. D'ailleurs, chaque année 30% des poubelles de tri sont refusées à cause d'erreurs de tri.
  • - Erreurs de tri qui nous coûtent cher! Par exemple dans le cas du plastique, les centres de tri vont isoler les plastiques non recyclables (type pots de yaourt, barquettes alimentaires, emballages...) et les renvoyer à l'incinération ou l'enfouissement. La facture (tri, acheminement), ce sont les citoyens qui la paient au travers de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères de la collectivité. Qui a quadruplé en 20 ans.
  • - Puisqu'on parle d'argent, en plus de payer cette taxe, nous payons l'éco-participation pour de nombreux objets (notamment électroniques). Une partie de la TVA est également allouée aux frais de traitement et de recyclage. 
Pour résumer, le recyclage est loin d'être LA solution au problème de la surconsommation. Comme souvent, c'est le particulier qui paie la note (en grande partie), à la fois quand il achète le produit, mais aussi pour s'en débarrasser. D'où l'intérêt de suivre les règles du zéro déchet dans l'ordre : en refusant, réduisant et réutilisant, on élimine la plus grande partie de ces achats inutiles dans l'absolu.

Néanmoins, malgré ses imperfections, le recyclage permet tout de même de maximiser l'usage que l'on fait d'une ressource. Lorsqu'un produit n'est pas disponible en vrac, je fais mon possible pour le trouver dans un emballage réutilisable et/ou recyclable. Par exemple, les bocaux en verre qui entrent chez nous (type confiture, préparations culinaires) sont réutilisés plutôt que d'être envoyés inutilement au recyclage : je m'en sers comme conserves, je les donne à des amis qui font de la confiture ou je les dépose dans les magasins Day by Day où ils seront utiles à d'autres. 

La machine à gagner des sous / recycler 

De plus en plus de grandes surfaces s'associent au tri (Auchan notamment) et proposent une rémunération en échange des bouteilles ramenées. On a testé la machine pour vous! 

Tentative n°1 : la machine était pleine, donc l'écran nous invitait à déposer nos bouteilles dans une poubelle à côté (remplie de tout et n'importe quoi). 

Tentative n°2 : nous sommes venus en dehors des heures d'ouverture du magasin et donc la machine était en veille... 

Tentative n°3 : sous une pluie battante, en pleine heure de pointe chez Auchan, nous avons attendu notre tour avant de pouvoir mettre nos bouteilles dans la machine. Les colorées (Perrier, Badoit rouge) sont refusées, tout comme les non transparentes et celles qui n'ont plus d'étiquette (l'étiquette est scannée par la machine pour déterminer si la bouteille est recyclable). Après ces quelques déconvenues, il nous restait 7 bouteilles d'Evian. Isaac les insère tant bien que mal. La machine crachotte un petit ticket... A nous les millions $$$ !!!  Résultat des courses : 7 centimes d'euro à dépenser chez Auchan sur un minimum de 5 euros d'achat, hors tout un tas de trucs (photo, essence, etc.) 

Conclusion : disons qu'Isaac a adoré mettre les bouteilles dans la machine. Je n'ai pas d'autres commentaires ;) 

3 conseils pour bien recycler 

1 - Connaître les éléments recyclables dans sa ville : la plupart du temps, les collectivités fournissent des guides assez détaillés (autocollant sur la poubelle, fascicule) 
2 - Bien lire les étiquettes. Ne pas se laisser piéger par les nouveaux plastiques "biodégradables" ou "oxo-biodégradables" ou par le sigle Eco emballages : les premiers ne sont pas recyclables et se révèlent de véritables nuisances environnementales*, le sigle quant à lui signale seulement que l'entreprise cotise auprès du service gouvernemental éco-emballage** et non que l'objet est recyclable (quoiqu'il puisse l'être) ! Et après on se demande pourquoi la France trie si mal...  
3 - Suivre les règles du zéro déchet dans l'ordre évite de se retrouver avec des éléments compliqués à trier... C'est encore ce qu'il y a de plus simple !!! ;) 


Le piège!


* Ces nouveaux plastiques se dégradent rapidement en paillettes qui s'infiltrent dans les cours d'eau, les sols, bref un peu partout, et sont un véritable poison. 
** Entreprise privée agréée par l'Etat dont les actionnaires ne sont autres que Coca-Cola, Danone, Unilever, Nestlé... Le rôle d'Eco emballage: organiser le dispositif national du tri et du recyclage. Ses missions : mieux trier, recycler plus et réduire les emballages ménagers à la source. Haha. Il n'y a qu'à faire un tour au supermarché pour voir à quel point ils sont efficaces! 



Pour approfondir le sujet :
Ici, un extrait d'un reportage de France 3 datant de 2008 intitulé "Eco-emballages, la mafia de l'emballage" 
, et des sites qui vous guident (carte interactive) pour trouver le lieu approprié pour amener vos déchets (déchetterie, tri vêtement,etc.)

Sources :
PICHON, MORLET, Famille presque zéro déchet, Thierry Souccar Editions, 2016.
Rapports ADEME  sur les centres de tris et les déchets : http://www.ademe.fr/recherche?query=d%C3%A9chet&x=0&y=0, consulté le 20 juin 2016
La France croule sous les déchets, article sur http://www.consoglobe.com/recyclage-france-croule-dechets-1686-cg, consulté le 23 juin 2016





Vous pourriez aimer

0 commentaires

INSTRAGRAM